Si nous regardons les pièces suivantes nous pouvons faire quelques 
observations remarquables.
  
1) La partie supérieure est une falsification dangereuse du type 2 (gomme brillante,papier crêmeux, tinte jaune-verte, croix rouge brillante, non-dentelé). La partie inférieure consiste des vraies timbres . Nous comparons les timbres en concernant l'imprimature des croix rouges en usant le numérotage suivant : A B C D E F 1 1 1 1 1 1 2 2 2 2 2 2 3 3 3 3 3 3 - Timbre faux B 1 : . deux points rouges sur le front du roi Albert et un coup de brosse rouge approchant le cadre. Timbre authentique B1 : identique - Timbre faux A 2 : croix rouge fortement deplacer en haut. Timbre authentique A 2 : identique. - Timbre faux C 1 : Bras vertical du croix enfoncé en haut Timbre authentique C 1 : identique. - Timbre faux F 3 : point rouge sous le B de BELGIQUE et au-dessus du L dans le cadre. Timbre authentique : idem.


2) La partie supérieure représente la falsification dangereuse type 2 .
La partie inférieure est consistée des vraies timbres. 
Nous usons le numérotage suivante : A B C D E
                                    1 1 1 1 1
                                    2 2 2 2 2
                                    3 3 3 3 3

- Timbre faux A 2 : bras horizontale à gauche du croix rouge déformé.
  Timbre vrai A 2 : identique.

- Timbre faux A 3 : tache rouge sur BE de BELGIQUE 
  Timbre vrai A 3 : identique.

- Timbre faux B 1 : tache rouge sur le deuxième E de BELGIQUE.
  Timbre vrai B 1 : idem

- MAIS : Timbre faux C 3 : croix rouge n'est pas déplacer en haut.
         Timbre vrai C 3 : croix rouge est bien déplacer en haut.

- Timbres faux E2-E3 : point rouge entre les deux timbres dans le cadre. 
  Timbres vraies E2-E3 : idem


3) La partie supérieur montre aussi une fausure  dangereuse type 2, 
 la partie inférieur est composée des vraies timbres.
 Nous usons le numérotage suivant : A B C D E F
                                    1 1 1 1 1 1
                                    2 2 2 2 2 2

- Timbre faux E 1: . trait rouge dans l'ornement au-dessus de B de BELGIQUE.
                               . point rouge sur le deuzième  E de BELGIQUE.
  Timbre vrais E 1: idem.

- Remarquable : Timbre 145 (D 2) est le même que timbre D 2 du feuille faux.
 


4) Finalement nous montrons une partie plus grand de la falsification 
dangereuse du type 2, avec les charactéristiques suivantes : 
Numérotage : A B C D E F G 
             1 1 1 1 1 1 1 
             2 2 2 2 2 2 2 H
             3 3 3 3 3 3 3 1
                       4 4 2  
                       5 5 3  

- Timbre du type 1 en position H 2.Si nous regardons les vraies timbres 
  en feuille entière, le timbre du type 1 se trouve sur la position 90 
  du partie supérieur, ici en position 115.

- Timbre C 3 : ligne rouge à côté de la croix rouge, s'accordant avec 
  timbre nr 95, partie supérieur des timbres authentiques.
 
- Timbre F 5 : . trait rouge dans l'ornement au-dessus du B de BELGIQUE.
               . point rouge sur le deuzième E de BELGIQUE.
  S'accordant avec timbre nr 128 du partie supérieur des timbres
  authentiques.

Comme conclusion prudente nous pourions dire que la pierre usée 
pour imprimer les croix rouges sur le vraie  5 c est aussi user 
pour placer les croix sur la falsification dangereuse du type 2 .
Pour tirer des conclusions définitives sur cette issue, nous avons 
besoin de beaucoup plus de matérielle pour faire des comparaisons.