Entre Mais 1915 et Octobre 1916 l'impimeur Verschueren a fabriqué en des qauntités énormes des faux timbres, vraiment faux timbres, car ils ne sont pas produits avec les pierres lithografique originales.Après le début du canonnage d'Anvers le 7 Octobre1914 les machines d'imprimage ont été arrêtées, les pierres ont été abrasées et le papier restant a été brûlé dans le four d'une boulangerie voisine;Quelques autographes originals et quelques autographes non usés, parce q'ils avaient des manques, sont malheureusement restés dans l'imprimerie. A l'aide de ceci Verschueren a fait de nouveaux pierres lithographiques.
Nous dicernons deux types:
1) Les falsifications avec 'q' fermé dans ''Belgique''.Ceux-ci sont en provenance d'autographe désapprouvé.
2) Les falsifications avec 'q' ouverte dans ''Belgique'' pour lequel des autographes sans fautes sont usés, comme aussi pour les timbres originales.

Le critérium le plus important pour les deux types est le suivant:
les quatres lignes supérieurs du mot "België" se consistent de petits carrées qui sont toujours visible très claires.Le type deux a toujours des lignes pleins.
Ci-dessous nous donnons un extrait du livre: La série croix rouge de 1914 par le groupe d'étude des falsifications ayant comme président Monsiur Roger Vervisch qui donne un sommaire excellent de cette problématique.

CHARACTÉRISTIQUES GÉNÉRALES DES TIMBRES VRAIES.

Dentelure: 14 ou non dentelé. Les timbres non-dentelés ont les mêmes caractéristiques que les timbres dentelés.
Papier: granulaire, texture en losange, crème claire (5 et 10 c), rose-claire violet (20 c).
Sous l'influence de la lumière ou de l'eau ce couleur a la tendance à devenir crémeux.
Gomme: mince, peu brillant, avec des petits craquelures qui forment un patron de lignes obliques.
(La gomme des timbres faux est peu craquelée avec des lignes verticales, ou bien craquelée très forte, volumineuse, irrégulièrement écarté ou fort brillante.)

1, Les lettres B et E de BELGIQUE ne se touchent pas.
2. La ligne oblique sur le pied du L de BELGIQUE est courte.
3. Le cédille du Q de BELGIQUE est dessiné très visiblement; La forme du cédille est différente pour chaque des trois valeurs.

12
4.

5.













6.


7.

Les lignes sont dessinés clairement et régulièrement et n’ont pas des interruptions ou des imperfections.
la forme des volutes devant et arrière de BELGIQUE est différente pour les trois valeurs..



Les croix ont des coins rectangulaires et le couleur rouge pâle couvre toute la surface complètement, sans défaut ou interruptions. La croix du 10 c est imprimé dans le même couleur que le reste du timbre.
Les quatre lignes au-dessus du compartiment avec le mot BELGIË se consistent de petits carrés, qui sont toujours visible, même chez les timbres imprimés très lourdes. Les timbres faux ont des lignes pleines.


13

Le 5 centime vrai.
 

1.



2.
3.
4.
5.

6.

La ligne descendant du chiffre de valeur à gauche est pliée légèrement et plus mince au-dessus mais pas cassé .Après agrandir le chiffre, on vois quelques points dans l’enroulement à droite. Le pied est aussi mince mais pas interrompu.
BELGIQUE dans le milieu du compartiment.
Le lièvre au-dessous le E de Belgique est complètement détaché de ce lettre.
Les lettres E - L et U-E de BELGIQUE se touchent au-dessus et au-dessous.
La seconde E de BELGIQUE est fermée.
Un ligne blanc se trouve entre la face supérieure de ce lettre et la volute avant le chiffre 5.
Les lettres de BELGIQUE se touchent en bas.

14

La falsification facile du 5 centime.
 

1.
2.
3.
4.
5.
6.

7.
8.

La ligne descendant du chiffre 5 à gauche n’a pas d’amincissement.
BELGIQUE à côté du ligne en haut du compartiment.
Le lièvre au-dessus du première E se BELGIQUE touche ce lettre presque.
La ligne oblique au pied du lettre L de BELGIQUE est trop long.
Q DE BELGIQUE EST UN O.
Le seconde E de BELGIQUE et le volute avant le chiffre 5 ne s’at- tachent pas avec un ligne blanc.
Les lettres de BELGIQUE sont séparés.
Les lignes hachurés au-dessus et à gauche de BELGIQUE ne sont pas bien imprimés .
15

La falsification dangereux du 5 centime.
 

1.

2.
3.
4.
5.

La ligne descendant du chiffre du valeur 5 à gauche a une rupture en haut. Le pied lui aussi est souvent rupturé.
Ligne plus courte ou rupturée dans le volute au-dessus le chiffre 5 à droit.
La ligne courbé est presque disparu dans le petite globe en haut à droite.
Imprimature pas claire, spécialement entre les jambes du figure debout.
Les lignes hachurées au-dessus et à gauche de BELGIQUE ne sont pas très claire formées.
Les autres caractéristiques sont identiques avec ceux des timbres vrais.
16

Le vrai timbre du 10 centime.
 

1.
2.
3.
4.

5.
6.
7.
8.
9.

BELGIQUE tout près la face supérieure du compartiment.
Un lièvre est presque attaché au premier E de BELGIQUE.
Ligne demi-circle dans le volute au-dessus le L de BELGIQUE.
Le partie du lièvre au-dessus les lettres QU de BELGIQUE forme un ligne presque droit.
Le seconde E de BELGIQUE est ouvert.
Ligne demi-circle dans le globe à droite et en haut du chiffre 10.
Deux traits ou deux lignes de points (parfois pas bien visible) dans le 0 du chiffre 10 à droite.
Les lettres de BELGIË se touchent en bas.
Trait blanc au-dessus du seconde E de BELGIË.
17

La falsification facile du 10 centime.
 

1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.

BELGIQUE dans le milieu du compartiment.
Hachûre plus éloigné du premier E de BELGIQUE.
La ligne oblique au pied du lettre E de BELGIQUE est trop long.
LE Q DE BELGIQUE RESSEMBLE UN O.
La volute au-dessus le U de BELGIQUE a un appendice bouclé.
La seconde E de BELGIQUE est fermée.
La volute devant le chiffre 10 à gauche comme chez le 5 centime.
Pas de trait blanc au-dessous le second E de BELGIË.
Les lettres de BELGIQUES sont détachées.
Les lignes hachurées au-dessus et à gauche de BELGIË ne sont pas bien imprimées.
18

La falsification dangereux du 10 centime.
 

1.
2.
3.
4.
5.

6.
7.

Beaucoup d’interruptions dans les nervures.
Ligne absent ou très mal visible dans le volute au-dessous le L de BELGIQUE.
Point absent ou seulement un point dans le 0 du chiffre de valeur 10 à droite.
Ligne absent ou rupturée dans le globe au-dessous à droite.
Les lignes dans les lièvres sont interrompues(sans interruptions chez les timbres vraies).
L’imprimerie entre les jambes du figure debout n’est pas très claire .
Les lignes hachurées au-dessous et à gauche de BELGIË ne sont pas bien imprimées.

Les autres caractéristiques correspondent avec ceux des vrais timbres.
19

Le véritable 20 centime.
 

1.

2.


3.
4.
5.

6.

7.

8.

BELGIQUE tous près la face supérieure du compartiment. Les lettres BEL se trouvent plus près que les autres.
Chiffre de valeur 20 à gauche : petite entaille dans la volute du chiffre 2.
Petite creuse dans le lièvre en face du début du pied du chiffre 2.
Point de couleur dans la partie droite du 0.
Seulement les lettres UE de BELGIQUE se touchent.
Deuzième E de BELGIQUE ouverte.
Petit point de couleur (quelquefois difficilement visible) au milieu du 0 du chiffre 20 à droit.
Le ligne dans la volute à droite du seconde E de BELGIQUE est cassé dans le milieu, mais pas plus que ça.
Le début du pied du chiffre 2 dans le chiffre de valeur 20 à droite, touche la volute ou la touche presque, mais l’extrémité sphérique de cette volute ne touche pas le chiffre.
Les lettres de BELGIË se touchent.
20

La falsification facile du 20 centime,type 1.
 

1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.

BELGIQUE dans le milieu du compartiment.
Le début du pied du chiffre 2 à gauche ne s’enfonce pas dans le lièvre.
E et L de BELGIQUE se touchent.
La ligne oblique au pied du lettre L de BELGIQUE est trop long.
Le Q de BELGIQUE est un O.
Le seconde E de BELGIQUE est fermé.
Volute avant le chiffre de valeur 20 à droite comme chez le 5 centime.
Le 2 dans le chiffre de valeur 20 à droite ne touche pas la volute.
Les lignes de hachures au-dessous et à gauche de BELGIQUE ne sont pas bien imprimés.
21
21

La falsification facile du 20 centime, type 2 et 3.
 
 
Les mêmes caractéristiques que pour la falsification du type 1, mais :


Type 2:
Type 3:
Le chiffre 2 à droite touche l’extrémité sphérique mais pas le base du volute.
Q de BELGIQUE avec cédille.
22

La falsification dangereux du 20 centime.
 

1.


2.
3.

4.


5.

Pas de point de couleur dans le 0 et pas d’entaille dans le 2 du chiffre de valeur 20 à gauche.
Les lièvres ne sont pas bien imprimés.
Pas de point de couleur dans le 0 du chiffre de valeur à droite.
Le ligne dans le volute à droite du second E de BELGIQUE est coupé en trois , plus courte ou a disparu.
Les lignes de hachures à gauche et au-dessous de BELGIË pas bien imprimés.

Les autres caractéristiques sont les mêmes
23