A partir de 1879, dans l'atelier du timbre à Maligne, on étaait en train d'etudier le taille-douce système, entre autre du firma maroni Paris, brevette ''Guy''. C'était le monsieur Mac Donald de Brussel, autorisé par mr Bernard-Paris, qui reçu le consentement de placer une machine pour taille-douce du type dujardin pour une période de six mois.
Pour essayer ce machine, monsieur MacDonald faisait des dessins de timbres postes et un pour faire des clichés.Ces clichés seront également faites par monsieur MacDonald dans l'atélier du timbre à Maligne. Le presse Dujardin devrait fonctioner le 10/6/1914. Des ralentissements dans la livraison de quelques parts du machine donnent des retards en faire des épreuves avec le système de taille-douce. Ce projet était terminer le 4/8/1914.
Monsieur Mac Donald, habitant le Boulevard Botanique 40 à Brussel, était industriel et représentant pour le taille-douce usine Dujardin à Paris.Le 28/5/1913 il fait une allusion d'un livrance d'un même presse à le gouvernement Russe et un à Rome pour le ''habimento Poligraphico Italiana''. Après des mois de négotiations le contract suivant était signer le 28/3/1914 avec le ministre des postes.
    -Article 1: Mr Mac Donald s'engage de fournir un presse pour taille-douce à l'administration des postes, pour une période d'essaie de six mois, pour imprimer des timbres postes.
    -Article 2: La presse sera accompagnée par un machine de transfer et d'autre equipment pour fabriquer des planches d'imprimerie.L'administration des postes fournit trois moteurs d'électrique pour faire fonctioner le presse.
    -Article 3: En atendant les épreuves faites par le presse, Monsieur Mac Donald sera faire des dessins pour faire des timbres et aussi une gravure de base pour faire les clichés de la planche.Ces clichés seront fabriquées dans l'atelier du timbre à Maligne par monsieur Mac Donald.

    -Article 5:
Ayant des diffucultés en concernant l'installation du presse, mr Mac Donald affirme le 15/7/1914 que le mettre à l'épreuve du presse était ajourné au fin de septembre 1914 (lettre de service 631). Le cliché typografique pour le timbre de 1,2 et 5 c qui doit être livrer par Mac Donald n'était pas encôre prêt. La réproduction du portrait du roi, engravé en bois, était placé dans le cadre en cuire par Mac Donald. En faisant ça, l'image était légèrement endommagé, par conséquence la ressemblance n'était pas si bon.On devrait recommençer.
Dans ces circomstances l'issue prévue de 1/10/1914 sera différer par un même période à partir de 30/06/1914( note de service nr 684 du 21/7/1914) Le 31/7/1914 neufs épreuves dans des différents couleurs, extrait de l'impression typografique, ont été données au directeur générale, pour choisir les couleurs pour les trois nouvelles timbres de 1,2 et 5 c. L'issue pourait être le 20/10/1914. 4/8/1914 la première guerre mondiale commence. Les travailles étaient terminer et ce sont les clichés avec le portrait du roi qui sont disponible.Les clichés sont usés pour faire la série croix rouge, petit Albert, faite par J.Verschueren à Anvers, après la fabrication d'une planche a base par le méthode fotographique; seulement les indications de la valeur doivent être changer avec le croix rouge à la gauche.
La deuxième projet de Mac Donald , la statue de Mérode, était disponible comme dessin. On l'a mis dans le cadre à la même façon que le série petit Albert. En bas se trouve à gauche et à droite un écussin avec lion héraldique, qui sont replacer par la croix rouge et le cifre du valeur.
Dans cette partie nous essayons de donner une vue générale des projets de Mac Donald
avec quelques remarques.
À cause des circonstances de guerre Mac Donald a du exécuter son travaille sur des places différentes, mais il est toujours resté fidèle a son projet original.
Le classement ci-dessous est basé sur ces différentes terrains de travaille
et les timbres y producés..

1) L'ATELIER DU TIMBRES À MALIGNE.
À partir de Mars 1914 jusqu`a Aout 1914 Mac Donald était employé à Maligne avec une mission double:
  a) comme représentant du firma Maroni-Paris il devrait lancer une nouvelle press.
b) comme artiste il devrait mettre au point une nouvelle série de timbres postes avec l'effigie du roi et quelques autres projets.
De cela deux timbres étaient presque prêts, qui devraient être produit en TAILLE-DOUCE.
  a) Effigie du roi Albert 1
    Stess nr B 122 est le développement le plus élaboré de ce thème avec
    - effigie du roi orienté à gauche
- encadrement avec carrés pour les valeurs à la surface inférieure
  b) Statue de Mérode
    Stess B 216-223 était la version définitive comme elle était produit en Maligne.
    - Valeurs en cartouches au-dessus et au-dessous.
- Le statue est orienté à gauche.
- Le Q est presque fermé.

2) PRODUCTION À ANVERS.
Après l'occupation de Maligne la nécessité de produire des timbres avec surtaxe pour La Croix Rouge était nécessaire. À cette fin on adopte les projets de Mac Donald qui étaient déjà très développés.
  a) Effigie du roi Albert 1
Dans le catalogue Stess on se trouve des épreuves où on a painté la croix rouge par la main dans les deux cartouches originales où devraient se trouver les chiffres de valeurs. Apparément deux possibilités existent:
    - croix rouges paintées dans les deux cartouches.
- croix rouge painteé dans le cartouche à droite.
  Cettes adaptions étaient faites sur les timbres producées en Maligne.
Les épreuves suivantes étaient faites par lithografie, probablement chez Verschueren à Anvers

3)ACTIVITÉS À ANGLETERRE
  A) Waterlow Bros & Layton ltd 02/01/1915 LITHOGRAFIE
Après la chute d'Anvers Mac Donald allait à Angleterre où chez Waterlow Bros & Layton Ltd une nouvelle série, basée sur les projets originales de Maligne, sera producée.
    Type 1:
cadre du timbre de Mérode avec le Q fermé, ça veut dire le type trois du timbre de Mérode
effigie du roi Albert 1
    Type 2:
cadre du type 2 du timbre de Mérode avec le Q ouvert
effigie du roi Albert 1 plus grand
 
B) Waterlow and sons 15/10/115 TYPOGRAPHIE
Les timbres de 1 c jusqu'à 25 c de cette série avec l'effigie du roi Albert 1 etaient producées à base des projets de Mac Donald de 1914 avec les différences suivante:
 
type 1914:
type 1915:
effigie orienté à droite sur un fond arcé.


le timbre est plus haut.

les deux volutes dans les coins en haut ne touches pas le cadre.

au-dessous les volutes en haut se trouve une série de quatres perles.
effigie orienté à gauche sur un fond avec des lignes horizontales.

la partie en haut est plus courte.

les deux volutes dans les coins en haut touchent le cadre.

les quatres perles sont disparues.